iMagemHTT

Évaluation par le CHI des nouveaux radioligands TEP de la Huntingtine mutante (HTT) [¹¹C]CHDI-00485180-R et [¹¹C]CHDI-00485626

Recrutement

À PROPOS

SPONSOR

CHDI Foundation, Inc.

PARTICIPANTS

84

Le principal objectif de cette étude est de déterminer si les radioligands (petites particules radioactives) peuvent détecter la huntingtine mutante (mHTT) dans le cerveau. Cette étude d’imagerie est réalisée sur des êtres humains et utilise des scanners (images) TEP du cerveau pour voir si la présence de radioligands correspond à l’expression de la huntingtine mutante dans les cellules du cerveau. L’objectif de l’étude est d’utiliser les scans TEP de radioligands pour mesurer la présence de mHTT dans les cellules du cerveau. Si cette méthode s’avère valide et efficace pour mesurer le mHTT, elle pourra être utilisée pour déterminer si les thérapies de réduction de la huntingtine diminuent réellement le mHTT dans le cerveau. Cette étude est importante et nécessite des volontaires, car nous n’avons toujours pas de méthode pour mesurer si les thérapies de réduction de la huntingtine pénètrent effectivement dans le tissu cérébral où elles sont nécessaires et si les niveaux de mHTT sont réduits.

Date estimée d’achèvement de l’étude : Janvier 2023

Ages éligibles pour l'étude:

20 ans à 65 ans (adulte, adulte âgé)

Sexes éligibles pour l'étude:

Tous

Accepte les volontaires en bonne santé:

Oui

Critères d'inclusion

Porteurs du gène d’expansion de la maladie de Huntington avant la manifestation, porteurs du gène de la maladie de Huntington au stade I, porteurs du gène de la maladie de Huntington au stade II et participants témoins sains :

  • Adultes de sexe féminin et masculin, âgés de 20 à 65 ans, inclus.
  • Indice de masse corporelle (IMC) compris entre 19 et 35 inclus.
  • Capacité à donner un consentement éclairé complet par écrit, et avoir lu et signé le formulaire de consentement éclairé (ICF).
  • sont capables de se conformer aux procédures de l’étude, y compris le jeûne et le prélèvement de sang
  • Capable et désireux de se rendre au centre d’imagerie TEP de Louvain, en Belgique.
  • Volonté de se conformer à l’utilisation de mesures contraceptives adéquates.

Porteurs de l’expansion génétique de la maladie de Huntington avant la manifestation :

  • ne pas présenter les caractéristiques motrices du diagnostic clinique de la MH, définies par un score de confiance diagnostique de l’échelle unifiée d’évaluation de la maladie de Huntington (UHDRS) < 4 ; et
  • Avoir une expansion CAG ≥ 40 ; et
  • Avoir un score CAP > 70 (tel que calculé avec la formule CAP : ÂGE * (CAG – 30) / 6,49).

Des porteurs de gènes atteints de la maladie de Huntington au stade I :

  • avoir les caractéristiques motrices du diagnostic clinique de la HD, définies par un score de confiance diagnostique UHDRS = 4 ; et
  • Avoir une expansion CAG ≥ 40 ; et
  • Avoir une HD de stade I, définie par des scores de capacité fonctionnelle totale (TFC) UHDRS compris entre 11 et 13 inclus.

Des porteurs de gènes avec une maladie de Huntington de stade II :

  • avoir les caractéristiques motrices du diagnostic clinique de la HD, définies par un score de confiance diagnostique UHDRS = 4 ; et
  • Avoir une expansion de l’ACG ≥ 40 ; et Avoir une HD de stade II, définie par des scores de capacité fonctionnelle totale (TFC) UHDRS entre 7 et 10 inclus.

Participants témoins sains :

  • ne pas avoir d’antécédents familiaux connus de HD ; ou
  • Ont des antécédents familiaux connus de MH mais ont été testés pour l’expansion du codon glutamine (CAG) du gène de la huntingtine et ne présentent pas de risque génétique de MH (CAG < 36).
  • Correspondance par âge +/- 5 ans.
  • (phase 1 uniquement) de moins de 35 ans.

Critères d'exclusion

Porteurs du gène d’expansion de la maladie de Huntington avant la manifestation, porteurs du gène de la maladie de Huntington au stade I, porteurs du gène de la maladie de Huntington au stade II et participants témoins sains :

  • Participer actuellement ou depuis moins de 30 jours à d’autres études thérapeutiques ou d’imagerie.
  • Participation antérieure à une étude d’imagerie TEP qui, cumulée avec l’étude actuelle, dépassera les limites réglementaires annuelles d’exposition aux rayonnements.
  • Toute maladie, tout état ou tout médicament concomitant qui compromet de manière significative la fonction des systèmes corporels et qui, de l’avis de l’investigateur, pourrait interférer avec le déroulement de l’étude ou son interprétation.
  • Femmes enceintes et allaitantes.
  • Utilisation concomitante (ConMed) d’un traitement antiplaquettaire ou anticoagulant (y compris l’acide acétylsalicylique). (Voir la liste complète des ConMed ci-jointe).
  • La phobie des aiguilles.

Participants porteurs du gène de la maladie de Huntington :

  • En cas d’utilisation d’un antidépresseur, d’un psychoactif, d’un psychotrope ou de tout autre médicament ou nutraceutique utilisé pour traiter la MH, l’utilisation d’une dose inappropriée (par exemple, non thérapeutiquement élevée) ou instable dans les 30 jours précédant la participation.

Participants témoins sains :

  • Antécédents familiaux de maladie de Huntington (sauf si le test génétique confirme des résultats négatifs).

Pour les participants au prélèvement facultatif d’échantillons de LCR :

  • Maux de tête fréquents, déformation importante de la colonne vertébrale inférieure ou intervention chirurgicale majeure ; ou
  • Trouble de la coagulation.

COUNTRIES

CONTACT

Illona Feldman
Tel.: 609-945-9629
illona.feldman@chdifoundation.org

BELGIQUE

SITE D’ESSAI: Universitaire Ziekenhuizen Leuven/ UZ Leuven/ UZL

Adresse: Leuven, Belgium, 3000

CONTACT
Wim Vandenberghe
Tel: 32 16344280
wim.vandenberghe@uzleuven.be  

Koen Van Laere
Tel: 32 16 34 37 11
koen.vanlaere@uzleuven.be

Recrutement